Jardins de colline

Ce ne sont pas des endroits cachés, oh non, mais il faut du temps pour les apprendre, pour les dissocier de la masse herbeuse ou de l'étalement gris des rochers. Ils sont là les beaux jardins de garrigue, dépouillés ou luxuriants.Parfois, une simple ligne végétale barre le rocher donnant toute sa force à la passion de la nature, parfois c'est une touffe drue de thym qui a pris place dans un tout petit creux, ailleurs c'est le long d'un pierrier des lichens qui trouent de couleur la longue traînée grise, plus loin un rocher plat creusé par les intempéries offre asile à plusieurs compositions et tout à côté c'est un déferlement de graminées, petites pampas miniatures. Partout c'est une sucession de jardins souvent minuscules où règnent ordre et désordre, nuances de couleurs et de végétaux surprenantes harmonies que nul jardinier n'a révées.