Figuier - historique

Le figuier apparaît dans la littérature, mais aussi dans la bible ou sa place est aussi honorifique que celle de l'olivier. L'histoire raconte que l'olivier refusant la proposition de ses semblables d'être leur roi, l'honneur de ce privilège fut proposé au figuier, qui à son tour refusa.
Adulé, vénéré, par plusieurs peuples, le figuier serait un des seuls arbres prénommés dans le Jardin d'Eden. Adam et Eve auraient utilisé ses feuilles pour masquer leur nudité.
Arbre sacré pour le peuple Grec, dont le fruit apportait prospérité et vie meilleure, la figue était un don de Zeus, Cérès et Démeter.
Cultivé en Asie Mineure, au troisième millénaire avant notre ère, il apparaît sur une peinture égyptienne qui représente la cueillette des figues.La culture des figuiers remonte à une époque immémoriale dans le bassin méditerranéen.

Le figuier,a été importé en Provence par les Phocéens. Plus tard les Romains, comme pour la vigne en ont développé la culture jusque dans le Nord de la France.

Du Grec syké et du latin ficus, il fait partie de la famille des Moracées. La figue est composée d'un réceptacle charnu, c'est une infrutescence, contenant de nombreux petits fruits drupacés, on dit que c'est un sycone.